Paris VS Lyon (20) Roman épistolaire.

Photo 1 062

Bouchon Lyonnais. Saint Jean. Crédits photos : LN

Lyon, le 21 juin

 

Ma sacrée Jeanne,

 

Voilà une drôle d’idée se jeter à corps perdu dans la tombe… Mais je croyais que tu voulais te faire incinérer ?

Je crois que je vais en finir avec les fresques. J’ai tellement d’autres choses à te raconter sur Lyon. Tellement d’autres saveurs, de couleurs, d’ambiances à te décrire, et puis j’en ai assez de ces visites aux murs peints.

Aujourd’hui, je te parlerai donc de la dernière : la fresque des transports. Elle se trouve dans le quartier de Montchat. J’ai utilisé les transports en commun pour aller la voir mais je te dirai cela plus tard. Quoi de plus normal que d’utiliser les transports pour se transporter à la fresque des transports, qui ne m’a pas réellement transportée. Au début. Je trouvais à l’ensemble des couleurs fadasses. Des rouges, des bleus, des verts comme délavés.

Puis en regardant les détails du mur, j’en ai apprécié les détails qui me ramenaient à l’histoire des transports Lyonnais. Des tramways tirés par (les cheveux) des chevaux aux premiers bus électriques, une multitude de personnages belle époque, des calèches tirées par des vaches, j’ignorais totalement que des vaches – mais était-ce des bœufs, tiraient des calèches. Des gens chapeautés, des femmes à robes longues. Des gens à vélo…

Vélo, un mot que je peine à écrire, et j’en viens à te raconter cette anecdote qui m’est arrivé hier. Encore une ! Je crois que je vais abandonner le vélo !

J’étais en centre-ville, j’allais gaiement, pédalant au gré du petit vent. Tu sais que je ne roule pas vite et que je suis très prudent – surtout après mon accident – mais un peu tête en l’air.

Bon. Je roulais donc, puis m’arrêtai pour un court instant, du moins le crus-je, au coin d’une rue. Je regardais le plan que j’avais emmené, car je voulais me diriger vers cette fresque des transports rue Lacassagne, le nom de la rue n’est vraiment pas important.

Je regardais mon plan, lorsqu’un bus, du vingt-et-unième siècle, donc un gros et large bus vint me frôler. Enfin… quand je dis « frôler »… Ce stupide animal voulait tourner à droite, justement là où je me trouvais. Il tourna, et, au lieu d’attendre que je me pousse, avec mon vélo, prit la rue, et roula sur mon vélo !

Ah le connard ! Pardonne mon incivile injure, je n’en reviens toujours pas. Cet abruti a roulé sur la roue arrière de mon vélo et l’a complètement mise hors d’usage. On dirait un huit ! Et le plus fort, c’est qu’il ne s’est même pas arrêté ! Je suis furieux. C’est pourquoi j’ai dû prendre le métro pour ma visite quotidienne, enfin pas uniquement, car j’étais allé la veille au soir dîner avec un ami dans le Bouchon dont je t’ai déjà parlé, à Saint-Jean, et le repas avait été considérablement arrosé. Mais ce n’est absolument pas la cause de l’incident ! Mon vélo est en réparation pour la seconde fois.

Je suis sûr que tu vas rire de mon infortune. Oh ! Je t’en veux déjà ! Je me demande du coup, si les transports en commun parisiens ne sont pas plus attentionnés aux piétons et aux cyclistes malgré leur sombre réputation…

Je t’embrasse tout de même.

Jean

Publicités

4 réponses à “Paris VS Lyon (20) Roman épistolaire.

  1. Drôle ça ! Un bus réparateur…
    Le vélo, c’est du vécu, et le chauffeur avait bien vu qu’il l’avait écrasé… Je lui aurait bien écrasé le nez ! 😉
    Au lieu de cela… Je l’ai écrit. Une thérapie contre la rancœur et la morosité…
    A Lyon tu sais que tu viens quand tu veux !

  2. Pauvre Jean, tout de même!
    Je crois qu’il est un peu trop tête en l’air pour prendre le vélo en ville…
    Plus je te lis, plus j’ai envie de voir Lyon! Paris aussi, mais Paris, je connais.
    Dans des circonstances similaires, un bus a chopé mon pare-choc. Celui-ci était déjà en piteux état, eh bien figure-toi qu’il me l’a remis en place en le heurtant:))

Vos pensées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s