Paris VS Lyon (14)

 Les jours passent, les lettres peinent à arriver… C’est le mois d’août ! La poste est en vacance…

 

 

 

 

 

 

Sacré Coeur. Butte Montmartre

Sacré Coeur. Butte Montmartre

 

    

     Lyon, le 4 juin

         Ma chère Jeanne,

 

Je reconnais là ton côté pragmatique et économe ! Je ne sais pas ce que coûte l’or de la grille, mais j’aime ce côté princier de l’Entrée des enfants du Rhône qui lui confère une allure de conte, et le côté tout aussi princier avec lequel tu le commentes, ma poissonnière.

Sais-tu que le parc fut le théâtre d’un drame passionnel ? En avril de 1995, une certaine Sonia s’est disputée avec son amant, son compagnon nommé Sultan. Elle l’obligea à se jeter à l’eau dans le bassin de leur enclos. C’était une lionne. Pendant deux heures, si je me souviens bien, Sultan a tenté de regagner la berge par un petit escalier créé à cet effet. Mais Sonia l’en a empêché. Sultan est mort noyé. Un crime passionnel qui n’a jamais été puni. Ah les dames !

Quant à moi, je me délecte encore de ces trois jours à Paris, dans tes bras de guide-touristique. Tu es une rose que je ne regrette pas de n’avoir vue en bouton !

C’est vrai que ta ville est surprenante. Oui, je suis surpris de m’être régalé avec ces balades au fil de l’eau de la Seine, tel un touriste un peu kitch. Je m’imaginais sans doute à tort une ville surfaite, et j’ai découvert une exquise métropole aux atmosphères aussi variées que singulières. Trois jours ici, trois jours-là, c’était une riche idée.

Sacré prémisse le Moulin Rouge, et j’ai bien saisi, je l’espère, la métaphore sensuelle. Je ne le connaissais que par les toiles de Toulouse-Lautrec, ou la célèbre affiche que tu avais dans ta salle de bain. Il a été peint par tant d’artistes ! J’imaginais 1889, au pied de la Butte Montmartre, l’atmosphère festive lors de son ouverture dans le Jardin de Paris. Le Moulin Rouge du côté de la Place Blanche, la foule pénétrant ce lieu extravagant, son immense piste de danse, les miroirs autour… Une galerie où il était bon ton de s’encanailler, un jardin et son énorme éléphant, les promenades à dos d’âne pour amuser les dames. Le spectacle devait être sur scène comme aux alentours, où une ambiance folle régnait, où tous, se mêlaient, bourgeois des beaux quartiers, casquettés des quartiers plus modestes…

Mais je m’égare dans les siècles passés, au gré de cette perspective délicieuse aux couleurs de tes yeux, ma Jeanne. Drôle d’anecdote à laquelle je n’avais pensé, Jane Avril sortant du moulin rouge, la toile de Toulouse serait-elle, une coïncidence à notre rencontre en… avril de l’année dernière ? Est-ce pour cette raison que tu m’y as entraîné ? Quel idiot je fais de ne pas y avoir prêté attention ! Quel piètre Valentin suis-je !

Baisers

                                                                                      Jean

Publicités

6 réponses à “Paris VS Lyon (14)

  1. Moi aussi j’adore son blog, je ne le visite que de façon sporadique hélas… Le temps ne prend jamais de longueurs infinies…
    Je suis sur le mien de la même manière…
    à bientôt Mina

  2. Merci de ce petit passage et bon petit déjeuné alors .Merci pour cette lecture donné… bonne journée .(Alma et bien j’adore son blog!)

  3. super ce romanesque guide touristique, belle idée. Une lionne, Sonia ? une psychopathe, oui ! et Sultan une lavette

  4. Ah ce Jean, de plus en plus amoureux:)
    La date est surprenante pour l’histoire de Sonia et Sultan, je ne savais pas qu’un amant pouvait encore périr noyé pour l’amour de sa belle! en tout cas, jolie anecdote.
    Vraiment sympa cette idée de correspondance amoureuse et drôle entre Paris et Lyon, merci Pascale.

Vos pensées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s