« Petites scènes de violence ordinaire dans une institution médico-sociale »Extrait

Une expérience de quinze années mouvementées dans un ITEP (Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique)… Un récit que j’ai décidé d’auto-publier.

 

Moi, je fais l’enseignante. Autant pisser dans un violon, me direz-vous, que d’essayer d’enseigner à des gamins habitués à l’échec scolaire, à la déscolarisation, convaincus de l’inutilité de l’école et de leur propre inaptitude. Il faut une sacrée dose de volonté et de patience pour espérer les emmener dans la classe dans un premier temps, qu’ils s’y assoient dans un deuxième, et qu’ils acceptent d’écouter. Un peu. Ensuite, on espère – on peut rêver – qu’ils consentent à coopérer, à s’inscrire dans un projet, dans un temps plus ou moins lointain. Plutôt lointain d’ailleurs.

Je fais le clown, pour dédramatiser la situation. Ils n’en croient pas leurs yeux qu’une enseignante fasse le pitre. Je ne me force pas, le sérieux, le raisonnable n’ont jamais réussi à s’ancrer en moi. J’ai l’adolescence tenace.

Du coup, ils oublient – un peu – mon étiquette d’enseignante. Mais lorsque je leur propose une tâche, une étude, quelque chose qui ressemble de près ou de loin à l’école, ils se hérissent à nouveau. Toutes griffes dehors, ils répondent à l’agression. Une intrusion dans leur cerveau de rebelles. Ils sont révoltés contre l’école, les adultes, les lois qu’ils voient bafouées depuis leur naissance par les hommes politiques, les « grands », alors pourquoi eux, se plieraient-ils à ces lois ? Pour eux, l’adulte est devenu un péril, un empêcheur de tourner en rond, un brise-rêve, un « casse-couille »…

 

On peut, si on veut, trouver l’ouvrage ici …. ou ici 

 

COUV itep

 

 

 

Publicités

Vos pensées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s