Paris VS Lyon. (12)

007

Paris, le 20 mai

 

Mon cher Jean,

 

Cette idée de s’écrire sur papier me réjouit toujours autant à l’heure d’internet et des messages sms… Attendre tes lettres et découvrir tes paysages et tes anecdotes est un pur délice. Mais ce n’est pas une raison pour espérer des points supplémentaires grâce à un constructeur Japonais ! J’espère que ta prochaine fresque ne sera pas un manga, je les déteste.

Aujourd’hui, je ne suis pas sortie. J’ai lu dans le journal de ce matin qu’un octogénaire et son chien ont été tués dimanche par la même balle tirée par un chasseur de 78 ans près de Fontainebleau. Bon. Ce n’est pas pour cela que je ne suis pas sortie hein ! Mis en examen pour homicide involontaire, l’auteur du coup de feu assure avoir vu « une grosse bête« . Tu te rends compte ? Soit il est complètement idiot et tirait simplement sur le chien, quand je dis « simplement », j’enrage que ce chasseur mitraille tout ce qui bouge, soit c’est un tireur hors pair pour avoir tué simultanément le chien son maître avec une seule balle ! Dans ce cas, son idiotie ne fait aucun doute pour dire pour sa défense j’ai vu une grosse bête… L’abruti ! Non mais quel abruti ! Ou bien était-ce un homicide volontaire sur son voisin dont le chien hurle à longueur de journées…

Je ne t’ai pas évoqué le reste de ma promenade en Batobus. Je sais que la tour Eiffel est un peu trop le phare de Paris, mais j’étais contente de retrouver cette vieille dame de fer. En arrivant par la Seine, c’est vraiment stylé. Tout en haut, par temps clair, on peut voir à plus de soixante kilomètres ! Ça t’en bouche un coin non ? Allez un point de plus. Bon, le fait est que les temps clairs sont rares me diras-tu…

Mais l’esplanade du champ de mars est à voir. Même si l’on n’aime pas particulièrement les écoles militaires… Parmentier, contemporain de Louis XVI, a choisi le Champ de Mars pour tenter la culture de la pomme de terre. C’est drôle. J’ai du mal à imaginer un champ de patates ici. Il paraît que les soldats surveillaient le précieux tubercule le jour, mais la nuit les Parisiens pouvaient venir piller le potager ! Était-ce volontaire de la part de Parmentier, toujours est-il qu’il a promu cette plante bon marché, ce qui le place je trouve au rang d’humaniste qui sauva bon nombre de vies. C’était sous Louis XVI ne l’oublions pas !

Hormis le fait que je ne chérisse pas particulièrement les jardins à la Française, ce gigantesque jardin de vingt-quatre hectares recèle des arbres rares. Tel ce févier à trois épines qui, sur les branches et sur le tronc, possède de vigoureuses épines à trois pointes d’où son nom de trois épines ! Sont pas très originaux ceux qui trouvent les noms des végétaux. En tout cas, elles sont maousses, les épines, elles peuvent atteindre les quinze centimètres de long ! Je n’aimerais pas tomber le cul dessus ! Efficace protection. Mais il y a aussi des aulnes à feuilles en cœur, des abelias, et bien d’autres encore…

Et j’ai découvert un charmant petit étang où je me serais crue en pleine campagne. Pour un peu, je me serais risquée à une promenade en barque, si l’étang en question avait eu une superficie plus généreuse, où j’aurais bien piqué une tête.

J’ai regagné le quai et je suis rentrée en métro après un moment délicieux au bord de l’eau dans un Paris côté nature…

Naturellement tienne…

Jeanne

Publicités

6 réponses à “Paris VS Lyon. (12)

  1. Une bien belle ballade Parisienne. J’aime l’idée du champ de patate, « Champ de la patate » ça sonnait bien ?! C’était moins belliqueux. Plus roboratif. Bonjour Pascale.

  2. je te comprends même si je ne pratique pas (par pure fainéantise). Concernant les ventes chez les « éléphants », comme je suis auteure je ne peux pas cracher dans la soupe. Et le numérique finalement, permet aux lecteurs de découvrir des auteurs, et aux auteurs, d’être lus.
    Pour info : j’ai encore quelques exemplaires papier de « Verdines » ! 🙂
    Le Dilettante, oui je leur ai déjà envoyé un manuscrit je crois. Merci !

  3. mais un libraire peut les commander si on le lui demande. Je t’explique: je n’achète jamais rien sur le net et je refuse de faire plaisir aux banques en prenant une carte bancaire! Mais je suis en train de penser que je peux très bien passer par des amis qui en ont une, voilà.
    Chez « le dilettante « , il parait qu’ils lisent tout les manuscrits qu’on leur envoie, si tu connais..;

  4. j’aime bien ta réflexion « tous les chasseurs sont idiots » ! sourire
    En fait, j’ai actuellement un livre publié chez un éditeur les éditions Hélène Jacob
    http://www.editionshelenejacob.com/store/products/petits-accidents-de-la-vie/
    que l’on peut se procurer sur le site ou sur les autres sites cités sur la page. Il est en numérique ou sur papier sur commande.
    Les autres, je suis en train de les publier sur smashwords et amazon, en numérique. Sans doute plus tard les publierais-je sur papier chez un éditeur à la demande.
    Mais oui, on ne peut les trouver que sur internet.
    Les libraires ne jouent pas forcément le jeu des petits éditeurs ni des auteurs… C’est désespérant, mais ils refusent l’inconnu…

    Merci de ta fidélité Alminato

  5. Je serais curieuse de connaitre les réponse de Jean;)
    Tous les chasseurs sont idiots, non?
    J’aime bien les réflexions de Jeanne…
    je voulais te demander: tes ouvrages, on ne peut se les procurer que par internet?

Vos pensées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s