« Cette sempiternelle sensation de tourner en rond », in « Les pâturages du ciel »

Je suis rappelée à l’ordre

presque

par cet ami des mots

Je suis rappelée à l’ordre,

Pour mon absence

Un passage court donc

Simplement pour vous amener sur une sente, vers d’autres herbages, pour ne pas dire d’alpages,

Car il dit mieux que moi…

« Cette sempiternelle sensation de tourner en rond »… 

ici :

Les pâturages du ciel

Publicités

4 réponses à “« Cette sempiternelle sensation de tourner en rond », in « Les pâturages du ciel »

  1. Murakami et Nathanaël sont pour moi le même délice, mais seul Nathanaël le sait. Difficile de passer après les mots des « Pâturages », j’en conviens. C’est bien de le signaler ici, il mérite l’attention de toutes et de tous. Salut Nathanaël, salut Pascale.
    Jonas

Vos pensées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s