Paris vs Lyon (5)

045

Paris, le 23 avril

  Cher Jean,   La poissonnière t’informe que Les Bateaux Mouches sont d’origine Lyonnaise, ton hésitation m’a conduite à vérifier. C’est le Lyonnais Michel Félizat qui participé à un concours lancé par les organisateurs de l’Exposition Universelle. Il décrocha le prix et achemina par la  Saône, le  canal de Bourgogne, l’Yonne et la  Seine, quelques exemplaires de ses bateaux à passagers. Figure-toi qu’ils furent  construits dans ses ateliers implantés dans le quartier de la Mouche,  dans ce quartier que tu connais bien pour y avoir vécu si je ne me trompe pas : Gerland.  Leur nom vient donc du nom de ses ateliers. On doit donc l’écrire avec des majuscules puisque c’est une marque déposée depuis 1950. Mais personne ne respecte! Ça s’écrit donc Bateau Mouche, et Batobus ! Un point pour toi ou pour moi ? Putain de merde c’est moi qui ai trouvé l’info ! Pour répondre à ta question, le Batobus est un service de navettes qui permet de descendre où l’on veut puis de le prendre à nouveau avec le même billet. C’est un peu cher, mais c’est très sympa. Je l’ai utilisé hier pour  une très jolie promenade le long de la Seine avec plusieurs arrêts au fil de l’eau. C’était sublime. Le temps était incertain, et en soirée, la Seine a pris des couleurs violettes, reflets du ciel aux camaïeux violine et ocre. Le pont de l’Alma avait l’air d’une peinture impressionniste. Tu vois quand je veux, je peux ne pas manquer de poésie ! Je me suis arrêtée à chacune des stations, mais je récidiverai et te brosserai le portrait de chacun des quartiers que j’aurai découvert. Paris a tellement changé… En attendant, voici une nouvelle anecdote que j’ai lue au détour d’une promenade près des catacombes (catacombes inexistantes à Lyon. Et tac !) : M. Katery, si je me souviens bien du nom de cet étrange personnage, voulait faire changer une serrure dans l’une des galeries souterraines. Il s’y rendit avec un serrurier, son jeune apprenti et un autre homme, je crois, élève architecte. Ils accédèrent à la galerie, après quelques minutes de marche, quand leur chandelle s’éteignit. Comble du malheur, ils n’avaient pas d’allumettes. Le négligent magasinier demanda à ses compagnons de le suivre à tâtons et de crier chacun à tour de rôle, afin qu’on les repère…  Quel con ! Cela dura plusieurs heures. Le groupe arriva enfin vers deux heures du matin sous un puits de la rue Dugay-Trouin. Un passant avisé avait averti la police. On leur lança des allumettes et ils purent sortir par un regard rue Notre-Dame-des-Champs. Cette histoire date de 1860. Je ne suis pas prête d’entrer dans les catacombes ! Cela mérite un point non ?

Jeanne

Publicités

8 réponses à “Paris vs Lyon (5)

  1. Le bateau-mouche tire (au vu de mes investigations) son nom de son implantation lyonnaise, ils étaient à l’origine construits sur les chantiers de la Mouche à Lyon. Pas d’inquiétude à avoir sur le sieur Mouche extrémiste !
    sourire

  2. Celle-ci, je la connaissais!
    J’avais entendu dire que les » bateaux mouche » venaient du nom du propriétaire, monsieur Mouche, donc et que celui-ci avait une affection particulière pour un certain parti extrêmiste que nous n’aimons pas, mais je ne sais pas si c’est vrai…

  3. Du pur fictif !
    Hormis le fait que je suis Parisienne vivant maintenant à Lyon !
    Cela m’a amusée d’imaginer une correspondance telle, que, même les prénoms des deux « écrivant » sont les mêmes !
    Comme je le disais je ne sais plus où : je soigne ma schizophrénie…
    à tout bientôt !

  4. Amusant histoire… Tu es donc à Paris en ce moment ?
    Conclusion : toujours avoir des allumettes sur soi. On ne sait jamais !
    A bientôt

  5. Bouh ! Il faut vraiment que je reprenne la route de vos blogs Alain et Jonas !
    J’ai l’impression d’être débordée par moi-même !
    Bises

  6. Joute amicale où l’on apprend une ou deux choses… Les catacombes sans allumettes, hum…, pour moi il n’y a pas le feu. Bises.
    Jonas

  7. Bonsoir Pascale

    Une lettre fort intéressante mêlée d’humour et très pédagogique
    Merci de ce partage
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce nuit
    Bisous
    Le Noctamplume

Vos pensées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s